AccueilFAQMembresRechercherPortailGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Axel Abelson - Heartless

Aller en bas 
AuteurMessage
Heartless
Classe 1
Classe 1
avatar

Masculin Nombre de messages : 109
Age : 33
Nom : Axel Abelson
Pouvoirs : Sans coeur
Particularités Apparentes : Des lunettes, un pendentif épée avec une émeraude, un cicatrice ronde à l'emplacement du coeur.
Points : -45
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Axel Abelson - Heartless   Ven 24 Aoû - 7:29

23


Prénom: Axel
Nom: Abelson
Surnom: Heartless
Âge: 25 ans
Sexe: Masculin
Nationalité: Américain
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel

"Groupe": Indépendant depuis qu’il a quitté l’Institut.

Description physique: Axel mesure au environ du mètre 85. Il a des muscles puissants mais fins lui donnant une silhouette mince. La pratique de nombreux sports (natation, basket, arts martiaux, boxe thaï, gymnastique…) lui ont permit de développer souplesse, équilibre et réflexes. Ses cheveux noirs sont mi-longs, il les attache derrière sa nuque avec un élastique noir. Myope, il porte constamment ses lunettes de vue en temps normal. On voit, derrière les verres transparents ses yeux gris sombres qui semblent toujours brillés d’une étincelle indescriptible. Il ne met ses lentilles que lorsqu’il fait du sport. Du côté vestimentaire il est radicalement chemise et jean (élastique sinon il a l’impression de ne pas pouvoir bouger), une sacoche noire attachée autour de sa taille lui permet d’avoir toujours sur lui portable, paquet de cigarettes, briquet et portefeuille. En chaussures il ne porte que ses baskets fétiches : noires avec des flammes dessinées dessus, quand les anciennes sont usées il en rachète d’autres à l’identique. Il porte un pendentif en acier autour du cou, en forme d’épée avec une émeraude incrustée dans la garde, sur une chaîne en acier noirci et un large bracelet en cuir noir au poignet gauche (au droit il a une montre sportive étanche à 5000 mètres, anti-chocs, chronomètre, réveil, etc…). Il a la cicatrice laissée par la balle sur son torse à l’emplacement du cœur (cf : Histoire).

Description psychologique: Axel cache sous son air impassible un grand cœur (enfin, façon de parler) et est toujours prêt à donner un coup de main à qui en a besoin. Sans être d’une grande timidité il n’est pas un grand bavard extraverti et semble être d’un calme à tout épreuve. Il est du genre à sourire face à un agresseur, juste avant de l’envoyer dire bonjour au sol ou au mur, au choix. Son côté bagarreur lui attire souvent quelques ennuis mais il s’en sort plutôt bien dans la plupart des cas. Il préfère rester discret et malgré ses grandes capacités sportives il ne participe à aucun championnat ni aucune compétition de grande envergure. Il est pourtant du genre à s’entraîner bien plus de 4 heures par jour à différents sports.
Qualités: Calme, réfléchi, social, honnête, patient, sais généralement s’arrêter quand il faut.
Défauts: Rancunier, un brin bagarreur, provocateur parfois, râleur pour la forme souvent, gourmand toujours (mais là c’est justifié).
Peurs: Des médecins et des requins (Qu’il lui arrive d’assimiler en parlant. Il désigne souvent les médecins par le terme « requins »). Et les armes à feu quand elle sont dirigées sur lui (quoi de plus normal).

Particularités: Il fume et on le voit souvent avec une cigarette à la main ou dans la bouche. Sauf dans les lieux publiques par respect pour les autres. Il a son permi de conduire et est propriétaire d'une clio bleu orage.

Talents: Le sport quel qu’il soit (sauf l’alpinisme voir plus bas), la cuisine et chanter sous la douche les bricolages divers et variés allant du poste de télé à la voiture.

Mutation (je trouve que Pouvoir ne correspond pas dans son cas): Il n’a pas de cœur. Il en est dépourvu depuis la naissance.
Description de la mutation: Il n’a pas de cœur, ce sont donc ses muscles qui remplissent la fonction de faire circuler le sang dans son corps. Ils sont en permanence, même au repos (enfin si on peut dire), agités de minuscules contractions quasi imperceptibles à l’œil nu qui agissent sur les artères et les veines afin de maintenir continu le mouvement du sang dans son organisme. Ses vaisseaux sanguins sont plus épais, plus souples et plus solide que la normal. En effet, à chaque contraction volontaire le sang change sa vitesse de croisière à cause de la sollicitation des muscles et augmente la pression sur les parois des vaisseaux. Son sang contient plus de globules rouges afin de répondre aux besoins importants et permanents d’oxygène des muscles en activités. Ces caractéristiques permettent à Axel une capacité sportive importante. Ses muscles sans cesse en action lui donne plus de force, la quantité d’oxygène pouvant circuler dans son corps augmente son endurance, il ne présente jamais d’hématome et d’hémorragie, sauf en cas extrême, vu la solidité de ses vaisseaux sanguins. Sa mutation ne présente aucun signe visible extérieur.
Point faible: Une quantité d’oxygène à disposition réduite (il peut tenir assez longtemps en apnée vu sa quantité de globules mais après c’est la panique si l’air es trop pauvre en O2) ou un paralysant musculaire empêcherait ses muscles de remplir leur office correctement et équivaudrait à un arrêt cardiaque ou presque.
Limite d'énergie: Du fait que tout ses muscles soit en sans cesse en activité il a besoin d’un apport énergétique plus important que celui d’un humain normal. Il doit donc manger plus, il prend aussi des pilules énergétiques en complément de ses repas.

Histoire: Né dans un ranch au sud-est du Texas, sa grand-mère comme sage-femme, il n’a subit aucun examen médical post-natal et son « anomalie » est donc passé inaperçu. Les seuls médecins qu’il vit pendant de longues années furent ceux qui lui firent ses vaccins. Etant donné qu’il semblait toujours en très bonne santé jamais cela n’alla plus loin qu’une piqûre. (Sauf chez l’ophtalmologiste lorsqu’il eut besoin de lunettes vers ses 7 ans). D’ailleurs ses parents en étaient plutôt contents, moins ils payaient de médecins mieux s’était. Axel vécu donc dans une famille de cavaliers éleveurs de bétails et d’agriculteurs. Il était l’aîné de deux frères et d’une sœur. Il les aimait beaucoup et, même si son père n’était qu’un patriarche autoritaire qui pensait plus à ses bêtes qu’à sa famille, les autres le lui rendaient bien.

Jusqu’à l’âge de 11 ans il n’alla pas à l’école, c’était sa mère qui remplissait le rôle d’institutrice à toute la fratrie, ensuite elle l’envoya dans un établissement scolaire publique à Dallas, en internat. Il dû apprendre jeune à se débrouiller seul et à ne compter que sur lui et les quelques amis qu’il s’était fait là-bas. Il utilisa tout l’argent qu’il avait économisé depuis le début de sa vie pour se payer des cours de self-défense, puis d’aïkido. Quand il fut suffisamment âgé pour travailler il prit ensuite des cours de natation et de judo, appris tout seul la gymnastique en s’entraînant dans le vieux gymnase de l’école. Et la vie suivit son petit train-train quotidien.

Grâce à ses notes excellentes en sport il réussi à obtenir une bourse pour aller étudier dans une école sportive à New York quittant donc l’école avant l’arrivé de ses frères et sœur. Il en fut un peu déçu mais ce fut vite remplacé par la joie de pouvoir faire ce qui la passionnait. Il arrêta de pratiquer dans des clubs extérieur car n’ayant plus assez d’argent pour payer le prix exorbitant des licences. Il habitait désormais dans un petit appartement dans la banlieue de New York, et bien loin du quartier chic. Là-bas bagarres de rue et raquette étaient monnaie courante. Axel avait 16 ans et, pour suivre l’exemple de certain de ses amis, il commença à fumer. Heureusement pas assez pour nuire à ses performances sportives autrement il aurait perdu la bourse dans son école. Il ne savait toujours rien de sa particularité et les médecins peu consciencieux qui lui faisait ses certificats d’aptitudes à pratiquer tel ou tel sport ne prenait même pas la peine de prendre son pouls. Même si tout le monde s’étonnait de ne pas lui trouver un poil de graisse malgré le fait qu’il ingurgite quatre fois sa ration, pourtant prévu pour des adolescents pratiquant intensément le sport, personne ne le voyait comme quelqu’un de plus spécial qu’un autre.

Dans son petit appart’, la cigarette au coin de la bouche, il feuilletait un livre sur le secourisme que lui avait envoyé sa fratrie pour son anniversaire. Ils s’étaient tout les trois cotisés pour lui, ce geste l’avait beaucoup touché. Arrivé à une page montrant comment prendre le pouls il tenta l’expérience. Sous ses doigts il sentait bien le sang circulé, mais pas de la manière régulière et rythmée décrite par le bouquin, mais de manière chaotique, complètement aléatoirement. Troublé par cette découverte il passa sa main sur sa poitrine, par réflexe, à l’emplacement du cœur. Il avait toujours supposé qu’il ne sentait pas les battements de son cœur parce que sa chair était trop épaisse ou un truc dans le genre mais il se posait des questions. Pourquoi tout le monde disait avoir le cœur qui battait fort après une heure de course d’endurance alors que lui, en plus de n’être qu’à peine essoufflé ne ressentait rien ? Cette question il se la posait souvent pour l’oublier juste après. Il avait autre chose à penser. Et l’incident passa… comme toujours.

Ce jour-là, peut-être un mois après son dix-neuvième anniversaire, Axel se réveilla en pleine nuit, alerté par des cris, des insultes venant de la rue. Il fit comme toujours, il ignora le bruit et retomba dans le sommeil. Il sursauta en entendant un coup de feu. Il se leva précipitamment et ouvrit sa fenêtre, les yeux encore ensommeillés. Ce qu’il vit le glaça d’effroi malgré son habitudes des combats entre différents gangs. Un garçon, plus jeune que lui, il en était sûr était courbé en deux sur le sol, entouré par trois types menaçant dont l’un au moins était armé. Une petite flaque de sang se formait doucement sous le gamin. Le jeune homme ne réfléchit pas une seconde de plus et, attrapant son portable au passage, se précipita dehors. En dévalant les quatre étages qui le séparait des agresseurs et de leur victimes il téléphona à la police. Arrivé en bas il assomma un des gars, le plus proche de lui, d’un coup du tranchant de la main dans la nuque. Le cri de leur complice fit se retourner les deux autres compères. Le mutant su immédiatement que son geste revenait à du suicide. Le revolver se pointa vers sa poitrine et le coup de feu partit dans un claquement. Le choc fit s’effondrer Axel.
J’ai mal. Ça fait vachement mal. P*tain !!!
Il venait de passer la main sur la plaie. Il devrait être mort. La balle aurait dû lui percer le cœur. Le sang coulait, coulait…Il ne parvenait pas à réfléchir correctement. Avec difficulté vu l’hémorragie, il se releva. Les deux assassins passèrent du vert au blanc de linge. Le tireur hurlait presque.
« Je…je lui ai tiré dessus…je l’ai tué…il devrait être mort…je…je-je-je… »
Ils s’enfuyaient alors que le brun lui s’effondrait, évanouit, sur le sol.


Dernière édition par le Ven 24 Aoû - 7:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/-f20/-t1018.htm
Heartless
Classe 1
Classe 1
avatar

Masculin Nombre de messages : 109
Age : 33
Nom : Axel Abelson
Pouvoirs : Sans coeur
Particularités Apparentes : Des lunettes, un pendentif épée avec une émeraude, un cicatrice ronde à l'emplacement du coeur.
Points : -45
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Axel Abelson - Heartless   Ven 24 Aoû - 7:31

Les lumières dansaient devant ses yeux, il avait mal à la tête, mal à la poitrine et il avait la nausée. Il se demandait si il n’avait pas trop bu la veille avant de se rappeler les évènements de ladite veille. Il voulu se redresser mais n’y parvient pas, la tête comme une enclume. Une jeune fille en blouse blanche à côté de lui, lui jeta un regard où la peur se disputait à la répulsion mais où régnait aussi la curiosité. La même curiosité que l’on accorde à un animal rare que l’on a, pour la première fois, l’occasion d’étudier. Mais peut-être aussi de la pitié, mais il se sentait trop mal pour en être sûr.
« Où suis-je ? » Pas de réponse « Répondez bordel ! »
L’infirmière fit un bond en arrière et s’éloigna de lui. Il venait de crier. Il ne savait plus si il était en colère ou si il avait peur. Peur de quoi ? Il ne savait pas encore mais tout ces électrodes sur son corps et la transfusion plantée dans son bras ne lui disait rien qui soit bon pour lui. Il soupira et fit de son mieux pour se calmer.
« Et le gamin ? Où est-il ? »
Il posait cette question pour lui ainsi fut-il surprit d’entendre une voix feminin lui répondre. « Il s’en sort. Il rentrera rapidement chez lui. Bonjour, je suis le Dr. Mary MacCahan, j’ai été chargée de m’occupée de vous. »
Une femme, grande, blonde, une trentaine d’année, aux yeux couleur glacier, venait de rentrer dans la salle. La petite infirmière en profita pour s’éclipser.
« Et moi qu’est-ce que je fait là ? »
Elle hésita avant de répondre, sa voix professionnelle ne laissait transparaître qu’un peu de gêne.
« Il y a deux heures vous vous êtes fait tiré dessus par un homme. En plein…heu… ce qui aurait dû être votre cœur. »
Axel mit un temps à analyser cette réponse. Puis finalement il demanda d’une voix pâteuse :
« Comment ça "aurait dû" ? Expliquer vous. »
« Monsieur Abelson » il se demanda vaguement comment elle connaissait son nom « Monsieur, vous n’avez pas de cœur. »
« Qu’est-ce que c’est que ces conneries ? »
Patiente, la femme entrepris d’expliquer qu’il était arrivé en pleine nuit, une balle dans la poitrine. Tout le monde pensait que la balle avait frôlé le cœur sans le toucher, ce qui expliquait qu’il était encore en vie.
« Par chance, mon équipe et moi avons été désigné pour vous opérer afin de retirer la ou les balles qui seraient restées dans votre corps. C’est à ce moment que nous nous sommes aperçu de l’absence de votre cœur. Nous en avons conclut après une prise de sang et quelques examens complémentaires que vous êtes un mutant. »
« C’est pas vrai… » gémit-il.
Ce fut tout ce que pu prononcer Axel, les yeux au ciel. Il se voyait déjà entourer de médecins, enfermé dans une quelconque cellule, à attendre d’être à moitié disséqué pour comprendre son pouvoir. (C’était comme ça qu’il voyait la situation des mutants à l’époque.)
« Je crains que si monsieur. Cependant, pour vous éviter quelques petits problèmes avec mes collègues j’ai pris quelques précautions. Toute mon équipe est mise au secret et je vous ai inscrit sous un faux nom - j’espère qu’Alban Forest vous convient - et j’ai fait un faux compte-rendu d’opération… » elle s’assit à côté de lui et parla encore plus bas que le début de sa tirade « Vous savez, mon fils aussi est un mutant et… je sais comment les gens peuvent être stupides face à des personnes qui leur sont différentes. Votre mutation est loin d’être aussi impressionnante que celle de certain, elle n’en ai pas moins une révolution scientifique : vous vivez sans cœur. »
« Hum… » il commençait à aller mieux et à réfléchir convenablement « En gros je dois me méfier de tout les médecins et je risque à tout moment d’être transformé en phénomène scientifique rare… et m*rde ! »
« Il y a un endroit, si vous acceptez d’y aller bien sûr, qui vous permettra de vous rétablir sans avoir à vous soucier de ce genre d’individus. Là-bas ils arriveront sûrement à vous expliquer tout mieux que moi. Ils sont tous, ou en majorité en tout cas, mutants. Vous acceptez ? »
« Je ne crois pas avoir beaucoup de choix possibles. Mieux vaut là-bas qu’avec les requins. »
« Les requins ? »
« Désolé, les médecins je voulais dire. »
« Je me doutais bien de votre choix. Vous allez être transféré à l’Institut Xavier, c’est l’école où va mon fils. J’ai contacté le directeur pour lui demander la permission pour que vous résidiez dans l’établissement jusqu’à votre rétablissement complet. »
« Merci beaucoup madame MacCahan. »
Elle lui montra un prospectus de l’école pour qu’il ait de la lecture en attendant qu’elle s’occupe des derniers détails. Plus vite il partirait mieux ce serait. Juste avant qu’elle ne passe la porte Axel l’interpella :
« Quel est la mutation de votre fils ? »
Elle eut un sourire devant la curiosité du jeune homme.
« Son pouvoir est de faire fondre tout les métaux qu’il touche. »

Quelques modalités remplies Axel monta aux côtés de Mary dans sa voiture personnelle pour se rendre à l’Institut. Elle l’y déposa, en profita pour aller voir son fils et partit chaleureusement remercier par Heartless. Heartless est le surnom qu’on lui avait donné à l’institut. Il y resta deux mois : un pour se rétablir et comprendre son pouvoir, un autre parce qu’il s’y sentait bien et ne trouvait pas encore le courage de retourner à l’extérieur.

En sortant de l’école il reprit ses études, obtient son diplôme et commença à travailler comme prof d’arts martiaux dans plusieurs gymnases dont il recouvrait le sol de tatamis à chacun de ses cours. Il travaillait au Bronx autant qu’à Manathan. Il loue un appartement dans une zone résidentielle assez calme. Il ne divulgue pas le fait qu’il soit mutant et fuit les médecins comme la peste. Quand il est malade il va à l’Institut. Autrement il vit comme n’importe qui de « normal », téléphone de temps en temps à sa famille pour prendre des nouvelles de tout le monde, achète son paquet de clopes chez le buraliste et les briquets de collections, paye ses factures… enfin comme n’importe qui quoi !

Note(s): Si quelqu’un veut jouer une personne de ma famille ou autre citée dans ma fiche, il suffit de me prévenir par MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/-f20/-t1018.htm
Heallya
Classe 3 - Admin
Classe 3 - Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 870
Age : 37
Nom : Cézanne Christopher
Pouvoirs : Crée des médicaments qui aide à guérir/Rouvre les plaits qui n'existaient plus
Particularités Apparentes : Chemise noir, jean, bague
Points : 87
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Axel Abelson - Heartless   Mar 24 Aoû - 17:49

Je trouve ta fiche acceptable! Wink Voyons voir ce qu'en pense les autres!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/-f20/-t638.htm?highlight=
Vision
Classe 5
Classe 5
avatar

Masculin Nombre de messages : 750
Age : 35
Nom : Alexander Digero
Pouvoirs : Illusion réelle pouvant blessé et meme causer la mort.
Particularités Apparentes : Sexy? ^_~ Le monde savent qui il est du a sa compagnie.
Points : -62
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Axel Abelson - Heartless   Mar 24 Aoû - 19:34

Sa me va aussi Smile accepté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/-f20/-t635.htm?highlight=
Shield
Classe 4
Classe 4
avatar

Masculin Nombre de messages : 1206
Age : 34
Nom : Damien Würfel
Pouvoirs : Champs de force
Particularités Apparentes : Il a toujours des baguettes de drum dans une de ces poches.
Points : -166
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Axel Abelson - Heartless   Mar 24 Aoû - 20:25

Accepté pour moi aussi!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/-f3/-f20/-t113.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Axel Abelson - Heartless   

Revenir en haut Aller en bas
 
Axel Abelson - Heartless
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Axel Haire [Pouff']
» Axel H. Merrick || Nobody raise their voices [U.C.]
» Axel De Janus
» Yumé Heartless [validée]
» Répartition de Axel Adarsîdh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
School For The Gifted :: Avant de Jouer - Information officielle :: Présentations :: Présentations Acceptées-
Sauter vers: