AccueilFAQMembresRechercherPortailGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Aqua
Classe 5 - Admin
Classe 5 - Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 965
Age : 35
Nom : Alfred Pennyworth
Pouvoirs : L'eau est mon élément... Un verre ?
Points : 99
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth   Mer 28 Mar - 17:57

Alfred afficha un air soulagé lorsqu’il remarqua elle était moyennement correcte. Lorsqu’elle se permit de faire une blague il savait qu’elle avait repris ses esprits.

-Je ne crois pas que cela est possible mon amour. Dit t’il en posant sa main sur la sienne.  Elle n’a probablement pas aimer ton commentaire qui la comparer à une tumeur, elle est plutôt impulsive mais elle ne devrait pas te refaire ce coup là, car ce n’est très pas constructif et n’aide en rien la situation, n’est-ce pas ? Le ton et le regard d’Alfred c’était étonnamment durcie vers la fin de sa phrase, la dernière parti n’était clairement pas pointer vers la femme devant lui mais l’autre qui était certainement en train de porter attention en ce moment.

Alfred ferma les yeux un moment pour se calmer.

Clairement ces deux là vont me faire vieillir de façon précoce. Pensa t-il.

Il rouvrit ses yeux qui avait repris de leur tendreté en regardant sa femme.

-Mon amour murmura t-il doucement. Je ne sais pas quoi te dire de plus. Je comprend que c’est beaucoup d’information à assimiler. Je sais que ce n’ai vraiment pas ce que tu voulais entendre. N’y probablement comme cela que tu aurais voulu l’entendre. Si tu a des questions, il me fera plaisir de te répondre. Dit Alfred en serrant un peu la main de sa femme sur sa joue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/t1600-alfred-pennyworth
Heallya
Classe 3 - Admin
Classe 3 - Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 870
Age : 37
Nom : Cézanne Christopher
Pouvoirs : Crée des médicaments qui aide à guérir/Rouvre les plaits qui n'existaient plus
Particularités Apparentes : Chemise noir, jean, bague
Points : 87
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth   Mer 28 Mar - 18:18

Heallya pouffa un peu avant de soupiré gravement. Elle savait très bien que ce n'était pas ce commentaire qui l'avait fait réagir...

-Disons simplement que le message est claire. En parole ou en pensé.

conclu la docteure en se relevant un peu.

Si tu pouvais arrêter d'être un paquet de problème ça aiderait ta cause... espèce de cinglée!
pensa Cézanne, toujours incapable d'accepter la situation.

Son nez avait arrêté de saigner, elle nettoyait le sang qui restait avec un autre mouchoir propre. Elle réfléchit un bon moment, accotant sa tête sur son fiancé.

-Oui, j'ai une question. Comment? Comment arrives-tu à l'accepter aussi facilement? Elle a faillit te tuer! Et pas qu'une fois! Ne me dit pas que tu penses avec ton 2e cerveau parce que je te jure que je te balance hors de cet avion.
dit-elle très sérieuse.

Son agressivité était quelque peu revenu. La simple idée que plusieurs baisers et une possible partie de jambe en l'air puisse avoir pardonné les actes de son double démoniaque la mettait dans une rage noire. Malgré le même visage et le même corps. Ça avait beau être ''elle'' au niveau physique, mentalement elles étaient à des années lumières d'être la même personne. Cet avis ne semblait cependant pas être partagé par toutes les personnes dans cette pièce.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/-f20/-t638.htm?highlight=
Aqua
Classe 5 - Admin
Classe 5 - Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 965
Age : 35
Nom : Alfred Pennyworth
Pouvoirs : L'eau est mon élément... Un verre ?
Points : 99
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth   Mer 28 Mar - 20:28

Lorsque Cézanne posa sa question, Alfred commença a pensé à sa réponse puis la 2e partie de la phrase vint, le commentaire de Cézanne face à son 2e cerveau et Alfred eu l’air … Déçu. La réaction était visible sur son visage il ne pouvait simplement pas le cacher, la fatigue, résultat de sa colère, était encore très présente et l'empêchait de ne pas montrer ses émotion qui était plutôt à vif.

Elle risque de prendre cela comme une trahison. Mais c’est la meilleure option. Après ce que l’on a vécu, a t-elle vraiment une si basse opinion de moi sur le sujet ? Pensa t’il en se défaisant de l'étreinte de sa femme pour le lever sans rien dire et avancer vers le mur au fond du salon, à l'opposé du bar dans la pièce. Il appuya sur un panneau qui coulissa laissant voir un écran géant en arrière. Une fois ceci fait il se retourna pour se diriger vers le bar et passa la main en arrière pour ramasser une petite tablette noir.

-Cette avion est pour moi un lieu de travail, il a été construit dans ce sens, ce n'est pas un endroit de loisir normalement. Si tu va dans dans la pièce au fond, après le salon il y a un bureau complet pour quand j’ai besoin de travailler sur le pouce. Il m’est aussi fréquent de rencontrer des clients, présent ou futur, ici.  Dit Alfred avec clairement un regret dans la voix.

-A cet effet un système de sécurité complet a été installé dans l'avion. Dit t’il en pointant trois coins du plafond, on pouvait voir, si on prenait le temps de regarder, autant de caméra de surveillance à travers les lumière qui captait clairement toute la pièce. Elle s’active du moment que quelqu’un entre dans l’avions, la vidéo est normalement détruite automatiquement après mon départ de l’avion pour des questions de confidentialité. J’aurais préféré ne pas le mentionner, car ça pourrait être considéré comme une atteinte à la vie privé j’en conviens. Présentement c’était sans équivoque Alfred l’avocat qui parlait.

-La réponse a ta question se retrouve sur cette vidéo. Tu y retrouvera l’intégralité de ma conversation avec Axya. Dit t’il en appuyant sur l’écran de la tablette à quelques reprises en se dirigeant vers Cézanne et lui tendit la tablette.

-Tien, je l’ai mis au début, lorsque tu a cédé ta place. Le choix est le tien, tu peux la regarder ou l’effacer, il n’y a aucun backup et le disque est crypté pour empêcher la restauration. Lorsque nous quitterons l’avion le vidéo sera effacé automatiquement. Si tu veux être seul, je peux comprendre, je sais que cela n'est sans doute pas facile a voir. Alfred était encore torse nue, une plaie qui le démangeait sur le torse, une autre qui était superficiel mais encore intouchée dans le bas du dos. Ses cheveux n’était plus impeccable comme à son habitude, son air visage avait un air simplement épuisée en ce moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/t1600-alfred-pennyworth
Heallya
Classe 3 - Admin
Classe 3 - Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 870
Age : 37
Nom : Cézanne Christopher
Pouvoirs : Crée des médicaments qui aide à guérir/Rouvre les plaits qui n'existaient plus
Particularités Apparentes : Chemise noir, jean, bague
Points : 87
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth   Mer 28 Mar - 21:44

Cézanne prit la tablette. Mais une fois dans ses mains, il ne lui fallu même pas 3 secondes pour prendre sa décision. La réaction lâche de son fiancé de lui répondre la blessa beaucoup plus qu'elle ne le laissa paraitre par contre. Elle se releva tranquillement pour se planter devant lui.

- Je t'ai poser une question à toi. Pas à ton avion. Si c'est trop difficile de dire ''qu'Axya'' te plait d'une manière différente ''d'Heallya'', soit! Si c'est trop difficile de simplement me dire que l'on est pas si différente parce que tu as peur de ma réaction ou tu es simplement fatigué de mes réactions, soit! Oui, je suis jalouse. Oui, je n'aime pas devoir te partager. Oui, je n'ai pas la même vision que toi sur cette autre ''partie'' de ma personne. Oui, je dis parfois des choses qui peuvent te blesser et je ne m'en rend compte que plus tard. Oui, j'ai un charactère explosif avec toi et je t'en fait voir de toutes les couleurs. Oui, Alfred. Je ne te mérite clairement pas sur beaucoup de point. Mais je ne vois pas en quoi ça t'empêche de me parler. Et je ne comprend pas pourquoi cette affection pour ''Axya'' devrait affecter ma confiance en toi. J'ai envie de te faire confiance Alfred. Alors je vais te faire confiance. Je n'ai pas besoin de cette vidéo.
dit-elle calmement en regardant son conjoint avant de supprimer la dite vidéo.

Elle lança la tablette sur l'un des divans avant de revenir sur l'avocat.

-J'ai besoin de toi. De ta présence. De tes sourires et tes larmes tout comme de tes rires et tes cris. Je ne supporte pas l'idée que tu sois avec ''elle'' ... Pas parce que c'est mon corps... Mais parce que ce n'est pas ''moi''. Parce que je te veux pour moi toute seule!

continua-t-elle avec beaucoup d'émotion.

Cézanne prit le visage de l'homme le plus merveilleux au monde à ses yeux entre ses mains avant de continuer un peu plus haut pour replacer un peu ses cheveux.

-Tu veux que je l'accepte... j'essairai! Je vais m'en rendre malade s'il le faut! Mais ne crois pas qu'une vidéo à plus de valeur à mes yeux que tes mots.
finit-elle en passant ses bras autour du cou d'Alfred.

Elle avait tout dit. Elle révélait sa jalousie et son côté possessif en totale et complète honnêteté. Et elle attendait là une réponse de la personne qu'elle aimait probablement le plus au monde, complètement démunie devant lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/-f20/-t638.htm?highlight=
Aqua
Classe 5 - Admin
Classe 5 - Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 965
Age : 35
Nom : Alfred Pennyworth
Pouvoirs : L'eau est mon élément... Un verre ?
Points : 99
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth   Mer 28 Mar - 23:10

Alfred n’était pas sur si il était soulagé de la voir effacer le vidéo, qu’elle ne le voir se fâcher était clairement un soulagement, mais elle ne pouvait pas ainsi voir Axya agir, à quel point les deux était tellement semblable. Par contre sa déclaration d’amour pour lui le toucha, c’est vrai que simplement lui balancer la vidéo avait été lâche. Vraiment même. Les mots de Cézanne l'affectent beaucoup plus dans son état d’esprit qu’à la normale. Le mix d’alcool et de fatigue était clairement en cause.

-Tu a tord Cézanne, je ne suis pas fatigué de toi, de tes réactions et je ne le serais jamais. Ne crois jamais que tu n’es pas à la hauteur ou que tu ne me mérite pas. Je t’ai blessé, attristé et causé assez de chagrin que je pourrais répéter les mêmes mots que toi. J’ai été coupable de beaucoup trop de tes larmes et pourtant tu es encore devant moi et tu porte encore la bague que je t’ai donné. Tu ne peux pas imaginer à quel point je me trouve chanceux.

Alfred regardait Cézanne avec les yeux qui commençait à s'humidifier. Il ne détourna pas le regard et passer ses mains autour de sa taille.

-Si tu me demande pourquoi je l’ai accepter si facilement, alors qu’elle a faillit me tuer par le passé, je vais te le dire, je ne sais pas si ca va être assez pour toi par contre. Mais je tien a dire que ce ne fut pas facile, ce ne fut pas rapide non plus. Alfred pris une longue respiration et accota son front sur celui de Cézanne.

-Tu sais qu’elle a joué un grand rôle dans notre relation depuis le début, on peut dire que sans elle, nous ne serions pas là aujourd’hui ? Son rôle n’a pas toujours été négatif. Oui elle m'a blessé par moment mais elle m'a aussi permit d’apprendre qui tu étais, qui était la femme que je vais aimer jusqu'à en avoir des cheveux blancs. Comme toi j’ai longtemps pensé c’était un monstre, que Axyahell était ton côté méchant, ton côté sadistic. Que c’était une partie de toi que l’on devrait un jour éliminé.

Alfred était sérieux dans ses mots, il regrettait d’avoir pensé comme cela bien sur, mais c’est un fait qu’il ne peut cacher.

-Mais avec le temps j’en suis venu à penser que j’avais tord, que vous n'étiez pas blanche et noire. Ca aurait été facile si ca aurais été le cas, mais malheureusement avec le temps et surtout dernièrement je me suis rendu compte que j’avais tout simplement tort.

Alfred releva la tête pour regarder Cézanne.

-Tu sais pourquoi elle m'a blesser ? Car j’ai été froid avec elle. Car je la traitait comme je traite un mutant dangereux avec qui je dois négocier. Je ne la traitait pas comme ma fiancé. C’est comme ca que notre conversation a commencer, par moi qui la décevait car je ne la traitait pas comme la femme que j’aime, comme si elle était secondaire, négligeable, l’autre. Elle m'a blessé, relativement légèrement pour obtenir une réaction, car elle était frustré. Frustré d’être ignorer, frustré d’être isolé tout le temps et haie.

L’interprétation de Axyahell d’Alfred ne datait pas d’hier, mais il avait eu la confirmation d’un coup que ses doutes était en fait extrêmement près de la réalité.

-Cette réalisation m'a ébranlé. J’avais devant moi une femme fragile, triste, renfermé, isolé. Elle voulait paraître forte, mais c’est une façade. Elle est pire qu’une tortue avec sa carapace. Et je suis certain qu’elle est très attentive en ce moment quand je dis cela.

Alfred eu un brin de tristesse dans le regard.

-J’ai en effet été ébranler, car j’avais devant moi une copie confirme de ma femme, qui se demandait pourquoi son fiancé la traitait comme une étrangère. Alors sur le coup je l’ai embrasser, j’ai embrasser ma femme. Tu a le droit d'être jalouse, c’est une situation étrange pour moi, car vous vous ressembler pas seulement physiquement mais aussi vos manière d’être. Par moment si je ne regardais pas ses yeux, c’était toi, pas elle qui était la.

Son regard avait encore un brin de tristesse et était clairement sur le point de versé une larme lorsqu’il parlait.

-Et puis je l’ai fâché, faché car j’avais osé lui demander ce qu’elle voulait alors qu’elle m’avais enlever ma chemise pour guérir la plaie sur mon torse car je n'étais pas apte à être un amant convenable à cause d’elle. Elle a piquer une crise, mais elle ne ma pas blesser, elle était pourtant en colère. Elle était noire, mais en fait elle était blessée car elle passait encore en deuxième, elle était encore secondaire, elle qui de son point de vu a toujours été la pour toi, toujours pris sur elle les moments difficile. Elle t’en veut par moment et je crois qu'elle avait espoir de te voler quelque chose que tu n’aurais jamais pu retrouver, car tu a choisit d’attendre. Elle était jalouse de seulement toi ai des moments de tendresse, seulement toi était aimer. Seulement toi avait choisie d’attendre d’aller plus loin car tu avais peur et que tu en mourrais d’envie en fait.

Alfred ne voulais pas vraiment expliquer la scène avec plus de détails, Cézanne serait capable de faire les liens. Et surtout seulement Cézanne était capable de savoir si les mots de Axya était vrai, si c'était le cas, ils devrait résonner avec elle un peu.

-Alors je me suis fâché, vraiment fâcher. C’est pour ca que je suis épuisée je crois. Je lui ai expliqué ma vision de vous deux, je en d’autre mots que je serais la pour elle, car je sais qu’elle aussi a besoin d’être aimer. Je lui ai expliqué que j’aime Cézanne Christopher et que pour voir, vous êtes toutes deux une facette d’elle. Oui on peut dire que tu es la principale, même si je déteste le terme. Mais elle n’est pas moins toi, pas a mes yeux. C’est pour cela que j’ai voulu te montrer la vidéo, que tu la voit elle, comme elle est.

Alfred lui offrit un sourire triste, il savait qu’il lui demandait beaucoup, qu’il lui demandait d’accepter ce qui pour elle était inacceptable.

-Après que je me sois fâchée, elle c’est transformer, ce n’était plus la femme forte, ce n’était plus le côté terrible, elle était simplement une femme qui avait besoin de parler et nous avons parlé, elle m'a raconté son pouvoir, sa vision de celui ci, on a parler tes parents, que ce sont de bonne personne. Elle ma dis ses désirs à elle, qu’elle aimerait vivre, qu’elle veux pouvoir parler, qu’elle veut vivre avec l’homme qu’elle aime et même un jour avoir des enfants.

Alfred regarda avec attention la réaction de Cézanne à sa dernière phrase.

-Elle a même accepté de rencontrer tes parents au besoin. Qu’elle aimerait ça sortir plus souvent, qu’elle aimerait bien que tu lui laisse du temps un peu. Que tu arrête de la bloquer.

Alfred pensa à ce qu’il allait dire et une petite larme coula sur sa joue avant qu’il la dise.

-Est-ce que ce sont les désirs de Cézanne ou celle d’un monstre selon toi ? Pour moi, bien ma réponse c’est de l’accepter et de vouloir l’aider. Aidé ma femme à s’épanouir et être heureuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/t1600-alfred-pennyworth
Heallya
Classe 3 - Admin
Classe 3 - Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 870
Age : 37
Nom : Cézanne Christopher
Pouvoirs : Crée des médicaments qui aide à guérir/Rouvre les plaits qui n'existaient plus
Particularités Apparentes : Chemise noir, jean, bague
Points : 87
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth   Jeu 29 Mar - 1:10

Cézanne l'écoutait attentivement. Elle ne pu s'empêcher d'offrir un magnifique sourire emplit d'émoi quand il s'avouait chanceux de l'avoir encore comme épouse. Ça lui prouvait à quel point il ne se fatiguait absolument pas de ses crises, enfantillage et n'importe quels bêtises qui pouvaient bien lui passer par la tête! Mais elle n'osait pas l'interrompre pour le lui dire, de peur qu'il ne dise plus rien. Heallya avait envie de l'embrasser, mais son envie de réponse l'empêchait d'aller chercher cette petite douceure. Elle continua donc à l'écouter silencieusement en lui jouant dans les cheveux. Puis il lui avoua que son double avait jouer un grand rôle dans leur relation...

Maintenant qu'il le dit... Je n'ai pas souvenir de notre rencontre avant l'infirmerie... ou j'étais trempé parce qu'il avait dû contenir mon double. Je ne vais quand même pas lui attribué le mérite d'avoir planifié ça quand même!
se remémora-t-elle en sachant très bien qu'Alfred l'avait invité à souper après.

La pensé de cette scène lui tira un regard qui pouvait facilement être confondu avec du doute, alors qu'elle ne fronçait les sourcils qu'aux souvenirs qu'Alfred l'avait profondément énervé par ses provocations. Elle avait repris assez de contenance pour ne pas arborer cette expression facile à méprendre lorsqu'il releva la tête pour la regarder. Son coeur s'accélera suite à sa déclaration.

Elle ne l'a pas blesser parce qu'il était partie? Alors elle n'était pas fâché pour ça?
pensa-t-elle presque confuse.

La manière dont Alfred parlait de son double lui fit comprendre qu'elle n'avait vraiment pas été excessive comparativement à son habitude. Et elle était un peu inconfortable des mots qu'il utilisait pour  la décrire. Une femme fragile avec une carapace d'acier pour se protéger... Une femme pas si différente d'elle au finale. Mais ce qui la frappa le plus fut sa réalité, exprimé si pleinement par quelqu'un d'autre. Ses envies si banalement exprimé avec sa peur d'y céder à cause de leur implication.

Elle n'avait pas le droit!!! Tu m'entend!!!??? T'avais pas le droit de dire ça!!

explosa-t-elle intérieur, bien qu'elle tentait de le dissimulé.

Malgré sa profonde envie de flagellé cette autre partie d'elle, Cézanne ne fit que prendre une grande respiration pour ne pas s'énervé. Alfred aurait tout de même facilement pu sentir son corps se raidir et son visage se crisper. Elle tenta cependant de mettre ce petit désagrément de côté pour s'imaginer une autre personne... Une personne qui ne serait pas elle ou l'autre selon les informations que son fiancé lui fournissait. Elle pouvait facilement voir une femme toute simple, avec des envies normales et des projets d'avenir tout à fait commun à la norme. Une personne comme n'importe quel autre... mais prisonnière de sa conscience.

Je ne suis pas sur que je trouve ça mieux de la prendre en pitié...

se dit-elle.

L'information passait beaucoup mieux cette fois-ci. Cézanne avait tout de même des sentiments partager. Son coeur manqua un battement lorsqu'il mentionna une possibilité de la présenté à ses parents, mais Alfred continua avec des sorties, plus de temps et une ''acceptance'' de sa part. Ça faissait beaucoup de demande difficile en très peu de temps! Elle ouvrit la bouche, mais l'expression sur le visage de son fiancé la laissa interdite.

-Ce sont des désirs que je partage...

commença-t-elle en essuyant la larme de la joue de son fiancé.

Embrasse le! Embrasse le qu'est-ce que tu attend!

Cézanne sursauta et se retourna brusquement en se collant sur Alfred. Bien sur, il n'y avait personne d'autre qu'eux deux! Visiblement, la docteure était troublée... comment ne pas l'être quand quelqu'un sortie de nul part vous crie dessus un ordre aussi impatienment? Elle se retourna vers son époux doucement, incertaine de comment elle allait lui expliquer ça quand il lui poserait la question.

-Si ce n'était pas du fait qu'elle est un danger publique généralisé, je pourrais être plus ''encline'' à vouloir te laisser ''aider'' cette... partie... de ta femme.

déclara-t-elle en toute franchise.

Se déclarer comme sa femme alors qu'il n'était pas encore véritablement marié lui fit drôle, mais ça ne lui déplaisait pas du tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/-f20/-t638.htm?highlight=
Aqua
Classe 5 - Admin
Classe 5 - Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 965
Age : 35
Nom : Alfred Pennyworth
Pouvoirs : L'eau est mon élément... Un verre ?
Points : 99
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth   Jeu 29 Mar - 8:06

Alors qu’il était entrain de faire un monologue à coeur ouvert à sa femme, Alfred la vit passer à travers un éventail d’émotion, il aurait voulu arrêter pour l’embrasser, la serrer contre lui mais il savait que s’il arrêtait il n’aurait plus sa ligne de pensé et sa réponse ne serait plus aussi claire. Il savait qu’il lui demandait beaucoup mais cette fois ci elle écoutait sans paniquer, elle écoutait son imbécile de fiancé, alors il devait parler et se vider le coeur.

Lorsqu’il termina et qu’elle aussi partager les désirs qu’il avait dit une petite explosion de bonheur eu lieu dans les yeux d’Alfred, il allait l’embrasser lorsqu'elle sursauta et regarda en arrière d’elle comme si on lui avait parler.

Elle lui a parler directement ? C'est ce qu’elle voulait dire par arrêté de la bloquer ? Pensa t-il encore sous le nuage de bonheur de la réponse de Cézanne.

-Merci mon amour, je crois qu’elle n’a été un danger publique que parce qu’elle est isolée du monde, un fauve enfermé réagit mal quand on ouvre la porte, mais je crois qu’ensemble, on peut l’aider Dit Alfred qui ne manqua pas sa déclaration qu’elle fit en tant que sa femme.

-Si tu savais à quel point je t’aime Cézanne. Dit Alfred avant de s’avancer pour l’embrasser doucement en la serrant contre lui doucement. Il ne parla pas tout de suite du fait que Axya avait eu l’air de lui parler dans sa tête. Pour l’instant, embrasser sa femme avait priorité sur d’autre explication.

Lorsqu’il termina son baiser, avant de se reculer, il lui mordilla le côté de la lèvres qui n’était pas blessé et dans l’espoir de lui montré qu’il était correct, de retour à lui même, il se permit de lui dire sur un ton légèrement moqueur.

-Oh ! Et comme ca tu en meurs d’envie? Il faudra pas mettre la date du mariage trop loin on dirait. Je ne voudrais pas que ma fiancé meurt après tout ca moi.  Son ton de voix était doux et définitivement joueur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/t1600-alfred-pennyworth
Heallya
Classe 3 - Admin
Classe 3 - Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 870
Age : 37
Nom : Cézanne Christopher
Pouvoirs : Crée des médicaments qui aide à guérir/Rouvre les plaits qui n'existaient plus
Particularités Apparentes : Chemise noir, jean, bague
Points : 87
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth   Jeu 29 Mar - 19:57

Heallya arqua un sourcil lorsqu'il compara Axyahell à un fauve.

-Ne me remercie pas trop vite... Moi je ne vais pas faire grand chose! Et tu risque d'en baver sérieusement avant d'arriver à me faire accepter toutes les demandes que j'ai cru comprendre!
dit-elle tout de même de très bonne humeur.

Si tu crois que je vais la lacher devant mes parents! Pfff! Elle est bien bonne!
ria-t-elle intérieurement.

Le ton de voix qu'Alfred avait utilisé pour lui dire qu'il l'aimait lui donna quelques papillons dans le ventre. Un ton doux et complètement sincère. Elle se demanda comment toutes leurs futures disputes allaient se terminé dans l'avenir...

-Et si toi tu savais à quel point je t'aime...

répondit-elle sur le même timbre de voix que lui.

Il en avait probablement une bonne idée à la manière qu'elle agissait constament avec lui. Incapable de ne pas réagir à la moindre de ses provocations et pourtant prête à laisser passer une multitude de faux pas. Cézanne se s'entait électrisée chaque fois qu'Alfred la touchait, alors l'embrasser était un peu comme s'il la ranimait après un long moment dans les limbes. Elle fut surprise par le mordillage, mais trouva ça étrangement agréable.

Ça ne dure jamais assez longtemps...

se plaignit-elle en le laissant un peu paraitre sur son visage.

Lorsqu'Alfred lui rappella qu'Axyahell avait dévoilé ses désirs, elle vira carrément au cramoisie en l'espace de quelques secondes. Malgré la gêne intense qu'elle éprouvait, elle ne pu contenir un coup de poing bien placer. Heureusement pour son fiancé... ce n'était pas son bras dominant.

-Je... Je... Tu n'as pas le droit! On doit encore rencontré tes parents!

fut les seuls mots intelligible qu'elle réussit à dire.

Plusieurs autres syllables volèrent ici et là alors qu'elle ruait de coups, heureusement dénuer de force, l'homme devant elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/-f20/-t638.htm?highlight=
Aqua
Classe 5 - Admin
Classe 5 - Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 965
Age : 35
Nom : Alfred Pennyworth
Pouvoirs : L'eau est mon élément... Un verre ?
Points : 99
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth   Jeu 29 Mar - 20:36

Alfred souriait doucement

Oh je commence à le savoir… Pensa Alfred en regardant tendrement sa fiancé. Je suis chanceux que cette femme soit dans ma vie.

Lorsque ses paroles rendire Cézanne complètement rouge, Alfred était complètement au anges, il était fier de lui et cela se voyait sur son visage. Il adorait taquiner sa femme. Il s’attendait à recevoir un coup, voire plusieurs comme elle était en train de faire en ce moment. Il ne pouvait rien faire que rire, il riait pendant que sa fiancé le rouait de coup.

-Oui oui ! Et on dois...hahaha... rencontrer les miens…hahaha... aussi. ! Mais promet…. ahaha... moi de pas mourir d’ici la !

Alfred avait de la misère à placer un tellement il riait au larme devant sa femme qui le frappait de gêne.

-Attend, j’ai une idée pour que tu ne meurs pas tout de suite ! Dit Alfred avec un sourire coquin. Il attrapa Cézanne et roula avec elle sur le divan et lui déposa des baisers partout sans arrêter. Il la rua autant de bisous qu’elle l’avait rouer de coup. Que ce soit sur le visage, dans le cou, dans son corsage, même son ventre, il s'arrêta tout simplement pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/t1600-alfred-pennyworth
Heallya
Classe 3 - Admin
Classe 3 - Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 870
Age : 37
Nom : Cézanne Christopher
Pouvoirs : Crée des médicaments qui aide à guérir/Rouvre les plaits qui n'existaient plus
Particularités Apparentes : Chemise noir, jean, bague
Points : 87
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth   Jeu 29 Mar - 21:10

Plus il riait et plus Cézanne s'emportait. Et malgré qu'elle remarquait que plus elle s'emportait, plus cela faissait rire son fiancé... elle ne trouvait pas la force de se contrôler.

-Je vais pas... oh et puis tu vas mourir avant! De ma main!
s'écria-t-elle avant qu'il ne la transporte au divan.

Elle se débattait avec une certaine férocité même si elle n'était pas tout à fait sérieuse. Alfred du donc évité plusieurs coup qui aurait pu faire vraiment mal, sans que sa douce moitié n'ai conscience d'ou ses coups pouvaient bien attérir.

-Une idée tu par.....!!!!!!!!!!!! ah... ah... hahahahahaha!!!!
commença a docteure sans jamais finir sa phrase.

C'était une idée à laquelle Cézanne ne s'était pas du tout attendu. Certains endroits ou Alfred l'embrassait la chatouillait atrocement et elle ne pouvait simplement pas rester dans son état de gêne, même si la situation était quelque peu gênante. Puis lorsqu'il vint pour lui donner un baiser sur les lèvres, elle l'aggripa fermemant pour qu'il ne puisse plus bouger en enroulant ses jambes et ses bras autour de lui.

-Je vous tiens Monsieur Pennyworth! Et vous n'avez pas le choix de m'écouter si vous comptez vous en sortir vivant!
déclara-t-elle avec beaucoup d'éloquance.

Elle lui fit un énorme sourire avant de lui voler un baiser.

-Plus sérieusement mon amour, on arrive bientôt. J'aimerais beaucoup soigner tes blessures et tu dois te changer.
dit-elle avec beaucoup de tendresse.

Heallya relacha son emprise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/-f20/-t638.htm?highlight=
Aqua
Classe 5 - Admin
Classe 5 - Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 965
Age : 35
Nom : Alfred Pennyworth
Pouvoirs : L'eau est mon élément... Un verre ?
Points : 99
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth   Ven 30 Mar - 2:05

Lorsque Cézanne l’agrippa, Alfred arrêta son manège et écouta sa fiancé avec un air mi sérieux, elle avait toute son attention, mais clairement il était encore sur le high du moment et accepta le baiser avec plaisir et tenta même de le faire durer. Mais il savait qu’elle avait raison.

-Tu a raison, on ne doit plus être si loin et je ne suis pas en état de rencontrer tes parents en ce moment. Dit Alfred en se levant. Cézanne avait besoin d'utiliser son pouvoir et la laissa faire avec plaisir, prenant même la pause pour la distraire pendant qu’elle effectuait le traitement.

-Merci, je n'étais pas en forme de glace ou nuage quand elle ma blessé, je n’aurais pas pu simplement régénérer mes blessures sans ton aide Expliqua Alfred pendant que Cézanne travaillait, une fois qu’elle eut terminé et qu’elle lui donna le feu vers il se dirigea vers l’arrière de l’avion.

- À l’arrière de l’avion, passer le bureau il y a une petite chambre qui inclus une couchette et une salle de bain. Je vais prendre une douche rapide, normalement tes vêtements seront à l’aéroport à notre arrivée. Si tu veux je les ferais apporter directement à l’avion que tu puisse te changer si tu veux aller directement voir tes parents.

En parlant Alfred ouvrit le bureau et se dirigea de la chambre, une fois à l’intérieur il disparut de la vue de Cézanne pendant qu’il ouvrait un garde robe ou se trouvait ses vêtements, une série de complet de plusieurs couleur et pour de multiple occasion était présent, Alfred hocha la tête d’un air satisfait.

Francis fait un travail exemplaire. Pensa Alfred en regardant la sélection disponible. Il ramassa une serviette et enleva le reste de ses vêtements pour se diriger de l’autre côté de la pièce où se trouvait la grande douche de verre givré qui était de l’autre côté de la pièce. Une fois à la hauteur de la porte il arrêta dans le champ de vision de Cézanne, accoté dans le cadre de la porte, une serviette blanche autour de sa taille comme seul vêtement visible.

-Comme on rencontre tes parents, si tu veux tu peux choisir quel habit je vais mettre, ils sont dans la penderie Dit-il en pointant le coin de la chambre que Cézanne ne pouvais pas voir. Il lui lança un clin d’oeil et retourna dans la chambre. Le bruit de l’eau se fit entendre dans l’avion à travers les portes ouvertes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/t1600-alfred-pennyworth
Heallya
Classe 3 - Admin
Classe 3 - Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 870
Age : 37
Nom : Cézanne Christopher
Pouvoirs : Crée des médicaments qui aide à guérir/Rouvre les plaits qui n'existaient plus
Particularités Apparentes : Chemise noir, jean, bague
Points : 87
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth   Ven 30 Mar - 10:05

Cézanne sentait la fatigue la rattrapper alors qu'elle soignait Alfred. Au final, elle réussit à ne rien laisser parraitre mais sa bouche était pâteuse et des signes de déshydratation menaçait d'avertir son fiancé de son malaise. Les blessures n'était pas encre complètement guérit, mais elles avaient déjà diminuer de moitié. Heallya ne parut même pas surprise que cet avion ait un bureau, une chambre et même une douche! Alors que son fiancé se préparait à aller son l'eau, elle s'était dirigé vers le bar pour se servir un verre d'eau.

C'est déjà ça. Par contre, quelque chose cloche. Je ne devrais pas me sentir comme ça...
pensa Cézanne avant de voir la bouteille de Vodka, bien entamé.

Voilà qui expliquait bien des choses. Elle doutait que la majorité de l'alcool manquante dans cette bouteille ait été prise par l'avocat. Lorsque ce dernier réaparut dans le cadre de la porte, Cézanne ne pu réprimé un petit sourire.

-Et il y a des caméras dans le bureau et la chambre aussi?

demanda-t-elle sur un ton moqueur.

Une douche pourrait me faire du bien aussi... mais je n'ai pas mes vêtements de rechange.

pensa-t-elle en se dirigeant vers la chambre.

La docteure observa le choix de vêtement à sa disposition. Elle finit par choisir un complet bleu foncé plutôt sport ne nécessitant pas de cravate. Vallait mieux un style plus décontracté et moins ''officiel''. Elle le déposa sur le lit, se demandant si elle allait rejoindre son conjoint sous la douche ou non.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/-f20/-t638.htm?highlight=
Aqua
Classe 5 - Admin
Classe 5 - Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 965
Age : 35
Nom : Alfred Pennyworth
Pouvoirs : L'eau est mon élément... Un verre ?
Points : 99
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth   Ven 30 Mar - 10:56

Alors qu’elle lui posa la question sur les caméras Alfred lui répondit alors qu’il rentrait sous la douche.

-Il y en a dans le bureau, mais pas dans la chambre, j’aime quand même me garder un peu d’intimité ! Répondit Alfred avec le son de l’eau en arrière plan.

Il entendit Cézanne rentrer dans la chambre et regarder à travers la penderie pour lui choisir un complet. Il était heureux, la douche prenant un peu plus longtemps qu’à son habitude. Alors qu’il était perdu dans ses pensés, un petit bruit se fit entendre dans l’avion.

-Ah ! C’est le pilote qui avertit que nous somme en approche de l’aéroport. Je devrais appeler Francis. Alfred n’avait pas eu de réponse de Cézanne mais douta qu’elle préférait se changer et même prendre une douche.

-Ok Google, Appel Francis à partir de la chambre. Dit Alfred, une réponse automatique se fit entendre et on entendit la sonnerie dans la pièce. Après deux coups une voix grave et distingué se fit entendre.

-Bonjour Mr. Pennyworth, j'espère que le voyage a bien été et que tout était a votre gout comme à l’habitude.

-Absolument, c’est parfait, je ne sais pas combien de temps je serais à Los Angeles, mais veuillez ravitailler l’avion quand vous pourrez, aussi j’aimerais que James soit en attente, vous pouvez lui arranger un séjour de vacance à mes frais pendant que je suis ici. Seriez vous aussi en mesure de faire apporter la commande de vêtement que j’ai faite directement à l’avion ?

-Mais bien sur, mon agente est déjà sur place avec tout ce qu’il faut. Je me suis permis quelques rajouts pour votre compagne. Et une voiture et un chauffeur ont été mis à votre disposition. Je ferais selon vos désir pour James et votre avion. Bon séjour à Los Angeles et n'hésitez pas si vous avez besoin de quoique ce soit.

-Merci Francis.

Lorsqu’il remercia l’homme au bout du fil, la ligne coupa. Alfred continua de prendre sa douche comme si de rien n’était. Il sorti le haut de son corp de la douche, pour regarder Cézanne dans la pièce, la fumé de la douche sorti légèrement.

-Tu va pouvoir te changer ici si tu veux et voir si ce que Francis ta fait préparer te va mon amour. Merci d’avoir sélectionné pour moi aussi. Dit t’il en voyant le complet sur le lit avant de retourner sous la douche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/t1600-alfred-pennyworth
Heallya
Classe 3 - Admin
Classe 3 - Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 870
Age : 37
Nom : Cézanne Christopher
Pouvoirs : Crée des médicaments qui aide à guérir/Rouvre les plaits qui n'existaient plus
Particularités Apparentes : Chemise noir, jean, bague
Points : 87
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth   Ven 30 Mar - 12:17

Cézanne apprécia la confirmation qu'il n'y avait pas de caméras dans la chambre, bien qu'elle s'en doutait. C'était vraiment juste un commentaire pour se moquer de son fiancé. Elle entendit la conversation avec Francis et se décida finalement, commençant à déboutonné son chemisier.

-C'est assez facile de choisir quand tous les vêtements sont sélectionné pour t'aller comme un gant!
dit-elle en provenance de la chambre.

Le jet n'avait pas un attérissage très apparent, un peu comme le décollage en fait. Cézanne ne savait pas si c'était le mérite du pilot ou de l'appareil... peut-être un peu des deux. Cependant, c'était la raison qui fit qu'elle se retrouva à ouvrir la porte de la douche pour y entrer. Ses longs cheveux noirs cachaient en majorité sa poitrine, ainsi que son dos.

-Allez, fait moi une place! Le temps que je me douche, tu devrais avoir le temps de terminé et de choisir ma tenu.
dit-elle avec un sourire.

Douche, douche... ne pense à rien d'autre. Et ne laisse pas ton regard se ballader. Okay... peut-être juste un peu.
pensa-t-elle, trouvant dommage de ne pas profiter un peu du spectacle devant elle.

Heallya se doutait qu'il n'y aurait que des produits pour homme. Cela ne semblait absolument pas la déranger.

*Aéroport de Beverly Hills*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/-f20/-t638.htm?highlight=
Aqua
Classe 5 - Admin
Classe 5 - Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 965
Age : 35
Nom : Alfred Pennyworth
Pouvoirs : L'eau est mon élément... Un verre ?
Points : 99
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth   Ven 30 Mar - 12:42

Alfred fut grandement surpris de la voir entrer dans la douche. Il avait espéré gêner sa femme un peu plus tôt en se promenant en serviette et mais sans succès. Et maintenant elle entrait dans douche avec seulement ses cheveux pour se cacher? Alfred était clairement agréablement surpris. Il ne cacha pas un seul instant son regard qui parcouru Cézanne de haut en bas. Ses yeux était pétillant en la regardant les courbes de sa femme devant lui.

Ne sait-elle pas à quel point elle est sublime ? Pensa t’il en admirant sa femme. Elle veut ma mort? Toute l’eau de la douche se fige comme si le temps était arrêté dans la douche alors qu’il admirait sa femme.

-Je… Tu… Alfred n’avait pas de mots pour décrire sa femme, son action était clairement surprenante pour lui. Les joues d’Alfred devinrent un peu rouge et il s’approcha de sa femme pour l’embrasser avec fougue collant son corp contre le sien. Il allait certainement profité de ce moment avec elle.

Tout autour d’eux, le flow d’eau dans la douche commenca à tourbillonner pour les entourer, le petit torrent qui se forma se colla à leur peau formant des ruisseau d’eau  qui caressa leur peau de la tête à la pointe des pieds pendant que Alfred embrassait toujours sa fiancé avec amour.

Non. Ca suffit, arrête maintenant ou tu n’en sera bientôt plus capable !  Alfred se transforma subitement en bruine et sortit de la douche rapidement. Il avait tout d’un coup plutôt chaud, mais il se rendit compte qu’il avait brisé une règle.

-Hey ! Ca ne compte pas comme brisé la règle trois ca ! Tu ma surprise ! Dit-il pour Cézanne. Il était encore un peu ébranlé de bonheur. C’est de la triche ca ! Alfred était clairement faussement outré. Il se dirigea vers le lit et commença à s’habiller.

*Aéroport de Beverly Hills*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutant.actifforum.com/t1600-alfred-pennyworth
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ciel des États Unis - Jet Privé Pennyworth
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» L'État du Texas quitterait-il l'union des États-Unis ?
» Appel à l'Ambassade des États-unis en Haiti
» Martelly en voyage privé MIAMI- pandan Cuba ANNULE ???????????
» Le Canada et les États-Unis les plus généreux;
» René Préval: Haiti-Élections : « L’ambassade des États-Unis n’est pas le CEP »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
School For The Gifted :: En Jeu - À vous de jouer! :: Autres Endroits :: Ciel-
Sauter vers: